https://redditwatches.com/ replica richard mille replica watches https://www.beautystic.com https://www.reallydiamond.com www.youngsexdoll.com https://www.littlesexdoll.com/ rolex replica replica rolex watches https://alexaedmon.com/

Présentation

elglingo.fr, c’est le blog d’un mec comme les autres, qui a hérité d’une vie pas comme les autres.

Pour me connaître et comprendre qui je suis, je vous invite à lire El Glingo Express

Retrouvez aussi mes anciens articles
sur mon premier blog

Derniers billets
Derniers articles
Newsletter
vendredi
07 Déc.
2018
Publié par Laurent

et à part ça la sante ?

J’ai toujours eu pour habitude de laisser les choses couler, et les situations pourrir, jusqu’au moment où c’est presque trop tard pour se mettre à résoudre le problème.

 

 

 

Il y a eu cette accumulation de petites choses qui ont fait qu’un jour de juin je me suis décidé à agir.

Houuu, un donut!!

Le fait de ne plus pouvoir pater le dernier bouton de mes pantalons et que je doive relâcher un peu plus les crans de ma ceinture. Que ma silhouette s’arrondisse à un niveau que je n’ai jamais souhaité atteindre. Que je sois mal à l’aise, gêné dans certains de mes mouvements, plus rapidement essoufflé. De plus, simplement baisser la tête ne suffit plus, je suis maintenant obligé de me pencher en avant pour voir mon sexe.

Je finis par avoir l’aspect de ces hommes à la quarantaine ventripotente à qui je m’étais juré de ne jamais ressembler.
Je parle de ces pères de famille qui se sont relâchés ou de ces vieux garçons résignés, ces hommes pourtant en bonne santé qui en se laissant peu à peu ont laissé triompher le gras. Dans leurs joues, dans leur goitre apparent, leurs fesses proéminentes et flasques, leur poignées d’amour qui retombent sur le pantalon, et dans cet amas viscéral disgracieux, à la fois résistant et gélatineux.

Cette vision m'a obsédé. J'ai déjà beaucoup de mal à assumer mon apparence générale et un peu plus précisément la façon dont mon corps se comporte, ajouter à cela un aspect supplémentaire que je ne suis pas du tout prêt à gérer psychologiquement m'a parût intolérable.

Plus j'y pensais et plus je me convainquais que je n'étais pas prêt à cela.

J’ai décidé de réagir et de faire quelque chose.

J’ai entrepris un minutieux travail de recherches sur le net, entre des vidéos, des blogs, des sites, sur des sujets comme le coaching, la motivation, les régimes, la nutrition, la pratique sportive, pour aboutir à un programme qui m’a amené à modifier ma façon de m’alimenter, les horaires de mes repas, les produits consommés et les quantités. Je me suis mis à la marche rapide, à raison d’une à 2 session par semaine. J’étais plutôt motivé, ce qui m’a permis de ne pas m’écarter de mon objectif.

>>>>>Pour voir le programme complet, rendez-vous sur mon autre billet !<<<<<

Et au final cela a été payant !

J’ai commencé mon programme mi juin. Mi août j’avais perdu 6 kilos. J’ai maigri principalement du ventre, des fesses et des cuisses. Il ne reste plus grand-chose de mes poignées d’amour et mon début de goitre a disparu.

J’ai un peu mis de coté le programme en revenant de vacances. Avec la grosse baisse des températures j’ai ressenti le froid plus intensément et mon corps a tiré une sonnette d'alarme, j’avais faim tout le temps. J’ai écouté mon corps et repris une alimentation plus calorique.
J’ai aussi arrêté ma marche hebdomadaire à cause du mauvais temps.

Je vais laisser passer les fêtes (et les excès) de fin d’année, puis retrouver de la motivation pour reprendre mon programme.
Je souhaiterai prendre un peu de muscle, mais faire des exercices de musculation est toujours délicat car à chaque fois que j’essaie cela débouche toujours sur des douleurs et des contractures au dos et aux épaules.

Et en parlant d’épaules…

Un petit massage ?

J’ai pas mal crapahuté pendant mon voyage au Japon. J’ai beaucoup marché, dormi dans de la literie et avec des oreillers pas toujours ergonomiques (surtout dans les ryokan) et, nouveauté pour ce voyage, un sac à dos assez lourd à trimballer pendant plusieurs jours, dans la rue et les transports.
Je pense que cela a été le déclencheur de la série de torticolis qui a commencé à mon retour.
D’abord à gauche, puis à droite, puis des deux cotés en même temps, et pour finir une énorme contracture à droite. Cela dure depuis mon retour, et ce malgré une visite chez un ostéopathe et des médicaments. 

Je vais laisser passer les fêtes et selon mon état en janvier, je prendrai une décision.

Sur le même thème, découvrez aussi :
Plus dure sera la chute, Séance de suivi en salle de soin
Ajouter un commentaire
  • Soyez le premier à ajouter un commentaire